Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Comment les données des capteurs IoT peuvent améliorer l’expérience sur le lieu de travail [Série « De la donnée brute à l’information », 4ème partie]

8 octobre 2021

Dans cet article de blog, nous allons regarder comment la technologie des capteurs IoT et les données qui en découlent peuvent optimiser l’expérience sur le lieu de travail.

collègues travaillant au-dessus d'un bureau

Commençons par examiner 3 tendances clés du lieu de travail qui ont connu une accélération avec la pandémie.

1. L’augmentation du travail hybride

Selon McKinsey, le résultat postpandémique est incontestablement hybride. Le travail hybride implique qu’une partie des effectifs travaille une partie du temps en dehors du bureau traditionnel.

Cette tendance est confirmée par les données de Leesman, une société qui recueille les opinions des employés sur l’efficacité du lieu de travail et compare les performances du lieu de travail aux plus grandes bases de données du genre dans le monde. Dans son plus récent compte-rendu de données qui inclut les données liées au télétravail, Leesman rapporte que 47 % des employés souhaiteraient travailler 2 à 3 jours par semaine sur leur lieu de travail principal après la COVID-19 (37 % 0 à 1 jour, 16 % 4 à 5 jours).

D’autres études pointent dans la même direction. L’enquête de 2021 du CBRE sur l’opinion des occupants (menée au printemps 2021) conclut que le travail hybride a renforcé sa position de principe directeur pour les entreprises à travers le monde. C’est d’autant plus vrai pour les grandes multinationales, particulièrement dans les secteurs des services financiers et de la technologie.

L’opinion sur l’avenir du travail - graphique

2. Aligner l’espace avec l’objectif

L’on s’attend à ce que le lieu de travail hybride après la pandémie s’articule davantage autour de la collaboration, de l’engagement et de la culture. C’est logique d’un point de vue intuitif. Lorsque la pandémie a frappé, les bureaux se sont vidés quasiment du jour au lendemain. Nous avons effectué cette transition massive vers le télétravail à l’aide d’outils collaboratifs comme Zoom ou Teams pour communiquer avec les collègues. Mais voir quelqu’un en vidéo n’est tout simplement pas pareil que de collaborer en personne. Lorsque les gouvernements ont rendu le télétravail obligatoire, les employés ont commencé à ressentir le besoin d’interaction sociale et d’occasions pour nouer des relations, ce qui était inhérent au lieu de travail physique. Partant de cela, beaucoup envisagent le bureau postpandémique comme un hub social, l’endroit où les employés se rendent pour se rencontrer, socialiser et travailler ensemble.

Il serait toutefois réducteur de déclarer que le lieu de travail postpandémique ne jouera plus qu’un rôle collaboratif. Les données de Leesman indiquent que le travail individuel exigeant de la concentration reste le besoin N° 1 des travailleurs du savoir, qu’ils penchent en faveur du travail au bureau ou du télétravail. Afin d’assurer une bonne expérience sur le lieu de travail, qui soutienne la productivité de tous, les bureaux hybrides devront donc fournir des espaces adéquats pour la collaboration des équipes ainsi que pour le travail profond.

3. Davantage de flexibilité et de choix

Dans un modèle hybride alliant télétravail et travail sur site, les sièges attribués conduisent bien évidemment à de nombreux postes inoccupés et à de l’espace inutilisé. Avec un aménagement flexible des bureaux (bureaux flexibles ou partagés), les gestionnaires des lieux de travail peuvent réduire le nombre de bureaux et les espaces ainsi libérés peuvent être supprimés, sous-loués ou réaffectés à la collaboration. Par conséquent, les espaces de travail laissés au libre choix ou les environnements sans poste attitré sont en plein essor. Ce type de bureau fonctionnel a aboli les bureaux attribués et fournit à la place différents espaces, dont des bureaux partagés, des salles de réunion et pour de petits comités, des espaces informels, des bulles téléphoniques et des espaces adaptés aux tâches exigeant de la concentration. Au cours d’une journée de travail typique, les employés peuvent se déplacer d’un espace à un autre en fonction de leurs préférences, de leur niveau d’énergie et du travail qu’ils souhaitent accomplir.

Les objectifs opérationnels d’une remarquable expérience sur le lieu de travail

Une expérience employé positive n’est pas juste souhaitable, c’est une condition essentielle pour que les entreprises affrontent efficacement la concurrence. Ceci est particulièrement flagrant dans les industries du savoir, où la créativité, l’innovation et l’engagement intellectuel sont d’immenses moteurs de valeur.

Le lieu de travail physique/numérique joue un rôle important dans l’expérience employé globale et dans sa productivité. L’objectif est de lever les obstacles à la productivité et de créer un environnement agile et très performant, où les employés peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes. La technologie est la colle qui permet cela.

L’importance de la technologie pour un travail hybride réussi

Les technologies de lieux de travail intelligents sont quasiment essentielles si l’on veut que les concepts de lieux de travail flexibles fonctionnent de manière fluide. Par exemple, un système de réservation basé sur des capteurs pour les postes de travail est essentiel si les équipes changent fréquemment, si les employés passent régulièrement d’un espace de travail à un autre et si le ratio bureau/employé est faible. De même, plus vous vous rapprochez d’une utilisation optimale ou maximale des salles de réunion les jours d’affluence au bureau, plus vous aurez besoin d’outils numériques vous fournissant instantanément des informations sur l’occupation réelle.

Un lieu de travail réactif, enrichi par les données des capteurs

Les organisations qui mettent en œuvre une gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) s’intégrant à l’IoT ont une longueur d’avance sur les autres. Un système capable de capturer les données en temps réel des capteurs peut fournir aux employés une visibilité sur la disponibilité d’espace en temps réel, sur de multiples étages ou sites, à l’aide d’une application mobile. L’application Workplace de Spacewell (cliquez ici pour un essai gratuit de 2 semaines), que les employés peuvent utiliser sur leur téléphone portable personnel ou via des points de contact conviviaux, est un exemple. La fonctionnalité de l’application facilite grandement la navigation sur un lieu de travail flexible. Les outils de recherche permettent aux utilisateurs de déterminer les espaces disponibles, les fonctionnalités existant dans chaque espace, les conditions ambiantes, et comment naviguer entre ces espaces. Une fonctionnalité de réservation permet aux utilisateurs de s’assurer qu’ils ont accès à l’espace à cet instant-là, ou de planifier leur journée. L’intégration à la GMAO permet également aux utilisateurs de demander des services et aux prestataires de fournir ces services lorsqu’ils sont requis.

Du point de vue du gestionnaire immobilier, ces technologies de lieu de travail fournissent des informations essentielles sur les espaces réellement utilisés par les employés afin d’optimiser la combinaison des espaces. Il est possible que les salles de concentration d’un bâtiment soient réservées en non-stop toute la journée tandis que les grandes salles de conférence restent vides, ce qui suggère un décalage entre les types d’espaces fournis et les besoins. Ou peut-être les employés évitent-ils cet espace parce qu’il y fait trop froid, trop chaud ou trop étouffant.

Trois avantages clés de l’Iot en matière d’expérience sur le lieu de travail

1 – Améliorer la planification des lieux de travail grâce aux données d’utilisation en temps réel

Les données en temps réel des capteurs sur les plans d’étages numériques rendent le lieu de travail entièrement transparent pour les employés. Les employés ont accès à ces données en temps réel sur leurs téléphones portables et d’autres points de contact numériques. Ils peuvent ainsi facilement trouver et réserver des espaces adaptés, avec les bons équipements et les bonnes conditions ambiantes. Les employés des services de nettoyage reçoivent également des instructions visuelles sur leurs dispositifs mobiles, leur indiquant où se rendre et les tâches à effectuer. Les priorités peuvent rapidement être actualisées, en fonction des demandes des utilisateurs ou des déclencheurs de capteurs. Résultat : les utilisateurs des bâtiments sont plus heureux et la satisfaction au travail augmente.

Kiosque Distanciation sociale

2 – Tirer parti des données d’utilisation pour une planification à long terme

Au-delà de son avantage en temps réel, les données d’utilisation de l’espace transmises par les capteurs fournissent également des informations essentielles pour la planification à long terme. Les informations sont plus précises que celles obtenues via les systèmes de réservation traditionnels et constituent donc une base plus fiable pour obtenir une juste combinaison des espaces de bureau ou pour déterminer le ratio bureau/employé idéal.

Tableau de bord screenshot

3 – Améliorer le bien-être des employés à l’aide des données des capteurs

De nombreuses sources de pollution de l’air intérieur peuvent affecter la santé humaine et les facultés intellectuelles. Des études montrent que, dans les bureaux du monde entier, une mauvaise ventilation, l’accumulation de CO2 et les particules (qui transportent les COV) concourent à altérer de manière significative les fonctions cognitives. La qualité de l’air intérieur que nous respirons pourrait aussi influencer notre humeur et notre santé mentale. Des capteurs de confort et de la qualité de l’air sur le lieu de travail permettent de suivre de nombreux aspects de la qualité de l’environnement, depuis les composés organiques volatils (COV) au CO2, en passant par la température, l’humidité et le radon à un niveau localisé.

Capture d'écran suivi du confort
Si vous souhaitez en savoir davantage, prenez contact avec nos experts. Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour démarrer la conversation.
Germon Knoop

Germon Knoop

PDG de Spacewell

Germon Knoop est PDG de Spacewell, une entreprise de technologie de pointe qui soutient ses clients dans le monde entier afin qu’ils réalisent le plein potentiel de leurs bâtiments et lieux de travail.

Germon possède une solide expérience dans la finance et les affaires, est très orienté client et passionné par la transformation numérique dans le but de stimuler la croissance et l’innovation.

Avant de rejoindre Spacewell, Germon Knoop a occupé différents postes de direction à l’international pour des entreprises de technologie, notamment des postes à responsabilités au sein de divisions de Lucent Technologies et de British Telecom, ainsi que des postes de cadre supérieur chez Irdeto, European Directories et BetVictor.

Articles connexes

Blog
Outside view of office windows
Suivi de l’occupation et optimisation du lieu de travail guidée par les données [Série « De la donnée brute à l’information », 3ème partie]

Suivi de l’occupation et optimisation du lieu de travail guidée par les données [Série « De la donnée brute à l’information », 3ème partie]

Comme nous l'avons vu dans un précédent billet sur les différents types d'utilisations de l'IoT dans les bâtiments commerciaux, le suivi et l'analyse de l'occupation des lieux...

Blog
Smiling lady looking at camera in office
Surveiller. Aider. Transformer. La création d’un lieu de travail intelligent. [Série d’articles intitulée « Du capteur à l’information », 2e partie]

Surveiller. Aider. Transformer. La création d’un lieu de travail intelligent. [Série d’articles intitulée « Du capteur à l’information », 2e partie]

Après 18 mois à vivre avec les contraintes liées à la COVID-19, la plupart des travailleurs du savoir se sont habitués à travailler depuis leur domicile. Nous avons tous eu...

Blog
IWMS+ More than the Sum of Its Parts graphic
Vos bâtiments sont prêts pour l’Internet des objets – Et vous ? [Série d’articles intitulée « Du capteur à l’information », 1ère partie]

Vos bâtiments sont prêts pour l’Internet des objets – Et vous ? [Série d’articles intitulée « Du capteur à l’information », 1ère partie]

Bien que l’Internet des objets (IoT) change la donne à bien des égards, certains responsables de FM le considèrent encore comme le prochain jouet neuf et rutilant, mais dont...

Êtes-vous prêt pour l’environnement de travail hybride ? Faites un essai.