Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La GMAO est-elle indispensable pour faire de la maintenance prédictive ?

2 avril 2021

La maintenance prédictive se développe dans un nombre croissant de secteurs d’activité. D’abord appliquée surtout dans le domaine de l’industrie, elle peut aujourd’hui être adoptée dans d’autres activités comme la maintenance immobilière.

Grâce à l’apparition de solutions de GMAO de plus en plus performantes et adaptées à leur domaine d’exploitation, la maintenance devient plus précise et plus efficace, ce qui favorise à la fois la productivité des techniciens et la durée de vie des biens qu’ils entretiennent.

Predictive alert

Qu’est-ce que la maintenance prédictive ?

La maintenance prédictive est la stratégie de maintenance la plus élaborée et la plus efficace, qui tend à remplacer les autres types de plans de maintenance.

Les différents types de maintenance

Il existe différents types de plans de maintenance, dont la dénomination varie parfois selon la langue et les auteurs.

La maintenance curative

La maintenance curative consiste à intervenir sur un équipement lorsque celui-ci présente un dysfonctionnement. Les interventions de maintenance consistent alors à corriger rapidement, mais provisoirement cette défaillance, ou à réaliser une réparation définitive, pour rétablir son état normal. Cette stratégie de maintenance est parfois dite palliative, dans le premier cas, ou corrective curative, dans le second.

La maintenance curative est la plus anciennement répandue et elle est encore aujourd’hui très utilisée, car elle est la plus facile à appliquer. Elle ne requiert pas, en effet, de mettre en place un plan de maintenance élaboré : lorsqu’un incident se produit, comme une fuite d’eau ou une panne de climatisation, un technicien intervient et y remédie.

La maintenance préventive

La maintenance préventive est une démarche qui a pour objectif de favoriser la productivité des équipements à entretenir et de prolonger leur durée de vie. Pour ce faire, elle prévoit la mise en place d’opérations de maintenance à intervalles réguliers avant l’apparition de pannes ou de dysfonctionnements, pour réduire la probabilité que ceux-ci ne surviennent. La fréquence et les modalités des interventions sont parfois déterminées par des dispositions réglementaires sur certains types d’équipements, dans d’autres cas par les recommandations du constructeur, qui sont parfois une condition d’application de la garantie ou de l’assurance qualité, ou parfois aussi par l’observation et l’analyse du fonctionnement du bien concerné.

Dans les deux premiers cas, on parle de maintenance préventive systématique, alors que le troisième cas de figure correspond à la maintenance préventive conditionnelle.

La maintenance prédictive ou prévisionnelle

Aussi appelée maintenance prévisionnelle, la maintenance prédictive, qui est parfois considérée comme une forme de maintenance préventive, reprend les principes de la maintenance conditionnelle pour les appliquer de plus poussée grâce aux nouvelles technologies qui sont aujourd’hui disponibles (smart building, BIM…). Grâce à celles-ci, elle cherche à prévoir les pannes par l’observation attentive de l’état et du fonctionnement des biens immobiliers et des équipements qu’ils intègrent, pour à la fois éviter des opérations de maintenance inutile tout en permettant aux techniciens d’intervenir avant que des dégradations ou des dysfonctionnements ne surviennent.

Appliquer ce type de plan de maintenance n’est cependant pas envisageable sans disposer des outils informatiques et technologiques appropriés, car cela implique de surveiller constamment l’état des biens et d’être en mesure d’analyser rapidement et efficacement leurs besoins d’entretien. C’est pourquoi la GMAO est devenue un outil incontournable pour les entreprises qui cherchent à optimiser la maintenance de leurs actifs immobiliers.

Appliquer la maintenance prédictive grâce à la GMAO

Adopter une stratégie de maintenance prédictive ou prévisionnelle n’est possible qu’en recourant à la GMAO et à l’utilisation de capteurs disposés au sein des biens immobiliers ou sur les équipements. Son efficacité est en effet tributaire d’une forte capacité d’analyse de leur état de fonctionnement que seules les solutions les plus récentes proposent.

Les 3 étapes de la maintenance prédictive

L’application d’un plan de maintenance prédictive peut être divisée en trois étapes.

Étape 1 : la collecte des données des équipements

La première étape correspond à la collecte des données, grâce à des capteurs placés en différents points stratégiques d’un bien immobilier ou sur un équipement, pour recueillir des informations sur son fonctionnement (température, vibrations, consommation d’énergie…). Ces capteurs sont le fruit de l’apparition et des progrès de l’IoT, l’Internet of Things ou Internet des Objets.

Étape 2 : l’analyse des données

La deuxième étape consiste à analyser les données recueillies, ce que seul un logiciel de GMAO est capable de faire. En se basant notamment sur l’historique du fonctionnement du bien ou d’un autre actif immobilier de même type, une GMAO peut identifier des signes avant-coureurs d’un dysfonctionnement et déterminer les besoins de maintenance du bien concerné, avant qu’un incident ne se produise.

Étape 3 : les opérations de maintenance

La troisième étape est donc celle de l’intervention de maintenance préconisée par la GMAO, qui pourra potentiellement être planifiée à un moment qui ne perturbera pas l’utilisation normale du bien, ce qui réduit les coûts indirects de la maintenance.

services

Comment la GMAO rend possible la maintenance prédictive ?

Seul un logiciel de GMAO adapté à la maintenance immobilière est en mesure de recueillir et d’analyser les données renseignant l’état d’un actif immobilier, et de les traduire en indicateurs permettant d’évaluer ses besoins de maintenance. Pour rendre possible la mise en œuvre d’un plan de maintenance prédictive, il faut en effet être en mesure de collecter les données auprès des capteurs, de sélectionner les informations utiles et de les croiser entre elles. C’est ainsi que les comportements standards des bâtiments et équipements sont identifiés et les anomalies détectées.

Contrairement aux idées reçues, l’adoption d’un logiciel de GMAO adapté à l’IoT pour gérer sa maintenance et la mise en place d’un système de capteurs ne sont pas extrêmement coûteuses comparées aux solutions de GMAO classiques, et surtout le ROI est notable et rapide. De plus, les logiciels récents sont beaucoup plus faciles et rapides à installer, à s’approprier et à utiliser que les prédécesseurs.

La maintenance prédictive représente une véritable avancée pour toutes les entreprises dont l’activité implique de maintenir un parc d’actifs immobiliers et d’équipements dans un état optimal de fonctionnement tout en maîtrisant et en limitant les coûts liés à cette maintenance.

C’est pourquoi se doter d’un logiciel de GMAO capable de gérer ce type de plan de maintenance immobilière est généralement un excellent moyen d’améliorer la productivité d’une entreprise.

Articles connexes

Êtes-vous prêt pour l’environnement de travail hybride ? Faites un essai.