Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

La GMAO pour optimiser la maintenance curative

9 mars 2021

La maintenance curative est la plus répandue des stratégies de maintenance, car elle est la plus simple à appliquer. Elle reste aujourd’hui très utilisée, soit comme principale stratégie de maintenance, soit comme outil complémentaire à la maintenance préventive.

Dans tous les cas, les entreprises qui veulent améliorer la productivité de leurs équipements ont tout intérêt à se tourner vers un logiciel de GMAO pour gérer leur maintenance curative. Les avantages de cette démarche seront d’autant plus remarquables si elles choisissent une solution mobile de nouvelle génération.

Worker using a tablet

Maintenance curative ou maintenance corrective ?

En matière de maintenance, la terminologie est parfois floue, notamment en raison des différences entre le français et l’anglais.

Quelques précisions sémantiques

Dans la langue française, le terme de maintenance curative désigne souvent une déclinaison de la maintenance corrective. Dans la littérature anglophone, en revanche, les deux termes sont synonymes et s’opposent à la maintenance préventive. Nous retiendrons ici la définition anglophone, qui permet d’englober plusieurs aspects de cette stratégie.

Les interventions de maintenance curative

Dans la pratique, les interventions de maintenance curative prennent la forme :

  • d’actions de dépannage des installations des bâtiments, qui visent à remettre rapidement – mais provisoirement – un équipement défaillant en état de fonctionner ;
  • de réparations définitives, pour rétablir les performances d’origine d’un équipement.

Ces catégories d’interventions sont souvent appelées respectivement maintenance palliative et maintenance corrective curative.

Atouts et limites de la maintenance curative

La maintenance curative est la stratégie la plus anciennement utilisée dans la gestion des bâtiments et des espaces de travail, car elle est la réponse la plus simple et immédiate aux dysfonctionnements et aux pannes.

La stratégie la plus facile à appliquer

Cette simplicité est le principal atout de la maintenance curative. En effet, elle ne requiert ni logiciel particulier ni élaboration d’un plan de maintenance pour être appliquée. Dès qu’une panne survient sur équipement, les techniciens interviennent et le réparent, puis commandent éventuellement des pièces de rechange si besoin.

C’est pourquoi, malgré l’apparition de nouveaux outils de gestion de la maintenance et de nouvelles stratégies, de nombreuses entreprises, en particulier des TPE et PME, continuent aujourd’hui d’utiliser uniquement ou principalement la maintenance curative pour entretenir leurs équipements.

La maintenance préventive rend-t-elle la maintenance curative obsolète ?

Avec les progrès technologiques et industriels sont apparus de nouveaux outils et de nouvelles théories de gestion de la maintenance, permettant l’apparition de stratégies de maintenance préventive. La plupart des grandes entreprises ont aujourd’hui mis en place ce type de pratiques, car elle permet d’optimiser la maintenance de leurs équipements en anticipant les pannes et dysfonctionnements.

Pourtant, la maintenance curative reste d’actualité pour deux raisons principales. D’une part, les petites entreprises n’ont pas forcément le souhait ou l’intérêt de mettre en place une stratégie de maintenance préventive. D’autre part, même les entreprises qui utilisent celle-ci se trouvent parfois confrontées à des pannes imprévues, auxquelles elles doivent savoir faire face.

La compréhension de la GMAO n’est pas une mince affaire, découvrez-en plus à l’aide de notre article dédié.

Worker repairing ceiling lighting

Optimiser sa maintenance curative grâce à la GMAO

Bien qu’elle soit la plus simple à appliquer, la maintenance curative peut être optimisée en adoptant une GMAO, c’est-à-dire un logiciel de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur.

Un logiciel pour améliorer la maintenance curative

La notion de GMAO est apparue lorsque des entreprises ont commencé à utiliser un tableur de type Excel pour conserver un historique des interventions de maintenance. Leur but était alors d’analyser celles-ci pour améliorer leur organisation.

La commercialisation de logiciels dédiés à la maintenance a représenté un progrès notable pour celle-ci. Ceux-ci sont en effet spécifiquement conçus pour la gestion de la maintenance et disposent de fonctions pensées à cette fin, telles que :

  • la gestion des interventions de maintenance (rapports, historique) ;
  • la gestion des installations du bâtiment (fiches technique, inventaire) ;
  • la gestion des pièces détachées ;
  • la gestion des équipes de maintenance (planning, répartition des tâches) ;
  • élaboration de KPIs (indicateurs clés de performance).

Quels sont les avantages de la GMAO pour la maintenance curative ?

Adopter un logiciel de GMAO pour gérer sa maintenance curative présente de nombreux avantages pour une entreprise du tertiaire.

D’une part, un tel logiciel permet d’obtenir une meilleure traçabilité des interventions et d’accéder à tout moment à l’historique de celles-ci. Les techniciens ont ainsi une bien meilleure connaissance du comportement des installations et infrastructures, ce qui leur permet d’être à la fois plus précis et plus rapides dans leur diagnostic des pannes.

D’autre part, la possibilité de consulter à tout moment les fiches techniques et les procédures à suivre est très bénéfique, notamment dans le cas d’une intervention complexe à laquelle les techniciens sont moins habitués. Cela représente un gain de temps notable.

Enfin, l’utilisation d’une GMAO permet d’analyser les pannes, en particulier celles qui sont récurrentes. Il est alors possible de prendre des mesures adaptées pour y faire face, par exemple en planifiant des visites de contrôle ou en changeant certaines pièces de l’équipement concerné.

Quelle GMAO choisir ?

Les bénéfices de l’adoption d’une GMAO dépendent en partie du logiciel choisi. Il existe plusieurs grands types de solutions :

  • les logiciels « classiques », que l’on achète puis installe sur les serveurs internes, accessibles uniquement depuis les postes dédiés ;
  • les nouvelles solutions, en mode SaaS (en souscrivant un abonnement mensuel ou annuel), accessibles depuis tout appareil connecté à internet (ordinateur, tablette, smartphone).
  • les solutions de GMAO+ exploitant les technologies de smart building et les plans BIM

Ces dernières présentent des avantages bien plus notables que les logiciels d’ancienne génération, en particulier grâce à la possibilité d’y accéder à tout moment et depuis n’importe où, et de faire remonter automatiquement des pannes grâce au smart building. Celles-ci facilitent grandement les tâches des équipes de maintenance, qui peuvent consulter les fiches techniques ou saisir des rapports dès qu’elles en ont le besoin, mais aussi celui de tous les acteurs de la maintenance, en particulier en période de télétravail.

Même dans le cas de la maintenance curative, l’adoption d’un logiciel de GMAO permet donc de faciliter et d’optimiser le travail des équipes de maintenance. Mais faire le choix d’une solution à la fois innovante et adaptée à la maintenance curative augmentera drastiquement la productivité des responsables FM et services généraux. De plus, une telle solution rend possible la mise en place parallèle d’une stratégie de maintenance préventive, grâce à laquelle les pannes pourront être en partie anticipées, améliorant l’expérience globale des utilisateurs de l’environnement de travail.

Questions fréquentes

Pourquoi choisir un logiciel de GMAO pour sa maintenance curative ?

Il est très intéressant pour une entreprise d’opter pour un logiciel de GMAO pour la gestion de sa maintenance curative, les logiciels facilitent notamment :

  • La traçabilité des pannes matérielles
  • Le bon déroulement des processus liés à la maintenance
  • Un reporting fiable et à jour de KPI.

Quelle est la différence entre la maintenance curative et la maintenance préventive ?

La maintenance curative, que l’on nomme à raison « maintenance palliative » désigne une réaction rapide face à un problème, les issues sont souvent la réparation ou le changement des installations du bâtiment. La maintenance préventive, elle, se prévoit en amont afin d’anticiper les problèmes à venir, cela passe souvent par un état des lieux.

Si vous souhaitez en savoir davantage, prenez contact avec nos experts. Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour démarrer la conversation.

Postes connexes