Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Démystifier le BIM pour la gestion des services généraux

15 octobre 2020

Le BIM (Building Information Modeling, « modélisation des données du bâtiment ») a été largement adopté par l’industrie du design et du bâtiment pour réduire les coûts d’investissement, accroître l’efficacité et faciliter le travail en collaboration. Dans un nombre croissant de pays, le BIM est même devenu une condition impérative pour les projets du secteur public. Mais jusqu’à présent, le BIM n’est pas vraiment parvenu à atteindre la phase d’exploitation des bâtiments.

Une occasion manquée ?

La gestion du bâtiment après remise des clefs par l’entrepreneur est pourtant tout aussi importante que le processus de conception et de construction. Les gestionnaires des services généraux s’intéressent donc au BIM, d’autant plus que la phase de gestion et d’exploitation représente jusqu’à 80 % du coût total du cycle de vie d’un bâtiment. L’accès à une réplique numérique dynamique d’un bâtiment — qu’on désigne par le terme « jumeau numérique » — facilite la tâche d’un responsable des services généraux, tout en maximisant le temps de fonctionnement, en réduisant les coûts et en offrant une meilleure expérience aux occupants.

Malgré les avantages qu’il peut apporter, le BIM pour le responsable des services généraux n’est toutefois pas toujours bien compris par les responsables des services généraux. Certains pensent que cela nécessite des connaissances en CAO ou en modélisation 3D, ce qui n’est pas le cas. D’autres craignent que l’échange d’informations entre les logiciels BIM et de gestion de services généraux soit un processus trop complexe, ou que les données BIM créent une surcharge d’informations. Le BIM comprend des données spatiales ainsi que des informations sur les actifs, ce qui peut sembler être une quantité de données trop importante à traiter. Mais intégrées à un logiciel de gestion des services généraux comme la GMAO MCS 20 de Spacewell, les données sont bien gérées et offrent des avantages évidents aux responsables des services généraux, aux techniciens, aux propriétaires et aux investisseurs.

Capture d'écran modèle de bâtiment C3A dans le logiciel de GMAO de Spacewell
Modèle de bâtiment C3A dans le logiciel de GMAO de Spacewell

Un échange d’informations fluide dans les deux sens

Nous avons récemment organisé un webinaire avec Allplan pour démystifier le BIM pour le gestionnaire de services généraux et pour montrer comment les données BIM peuvent être intégrées de manière fluide aux logiciels de gestion des services généraux. Grâce à une intégration bidirectionnelle, toutes les données spatiales et d’actifs peuvent désormais être importées du BIM dans la GMAO, et les étages, les pièces et les objets de maintenance sont créés automatiquement. Les utilisateurs peuvent accéder aux modèles BIM depuis le logiciel de gestion des services généraux, les visualiser en 3D (beaucoup plus rapidement que dans n’importe quel visualiseur natif basé sur l’IFC) et voir les actifs désirés sous la forme de points saillants apparaissant sur un modèle de bâtiment semi-transparent. Le modèle de données sur les actifs est entièrement intégré aux bons de travail, ce qui est extrêmement utile aux techniciens et aux équipes des services généraux.

Des avantages tangibles du BIM pour la gestion des services généraux

  • Les responsables des services généraux et les prestataires de services peuvent réduire les coûts liés aux pannes jusqu’à 15 %, année après année ; le BIM fournit également des informations fiables reposant sur des données pour les rapports au conseil d’administration et permet aux gestionnaires de prendre des décisions plus éclairées tout au long du cycle de vie du bâtiment.
  • Les techniciens de service ont à portée de main toutes les informations nécessaires à l’exécution des ordres de travail ; ils ont un accès in situ et rapide au modèle 3D du bâtiment et de tous ses composants, aux spécifications techniques et à la documentation jointe — en seulement quelques clics et sans quitter le logiciel de gestion des services généraux.
  • Un jumeau numérique bien documenté ajoute 2 % à la valeur marchande d’un bâtiment pour un propriétaire ou un investisseur immobilier

Vous pouvez revoir le webinaire (en anglais) pour voir le fonctionnement en pratique et savoir l’avis de vos confrères sur le BIM pour le gestionnaire de services généraux (sondage en direct pendant le webinaire).

N’hésitez pas à nous contacter pour en apprendre davantage.

Êtes-vous à la recherche de moyens à adapter davantage votre bureau au monde de 1,5 m ? Découvrez nos solutions