Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment la technologie révolutionne la gestion immobilière

4 décembre 2019

La gestion des biens immobiliers prend de nouvelles directions, différentes. Se tenir au courant des tendances est parfois contraignant, mais il existe des moyens pour mettre un gestionnaire immobilier ou une entreprise de gestion immobilière sur la voie du succès.

Parmi les éléments dont les gestionnaires et les propriétaires doivent s’occuper figurent les innovations techniques. Les dispositifs de l’Internet des objets (ou dispositifs IoT) par exemple, comme les thermostats, les systèmes de vidéosurveillance et les casiers intelligents sont maintenant largement utilisés. D’un autre côté, l’automatisation devient également une composante cruciale de l’industrie de la gestion immobilière. Ce n’est peut-être pas évident sur le terrain, mais les services de back-office ont certainement beaucoup à y gagner, car cela permet une rationalisation supplémentaire de leurs tâches.

Pour cette raison, les gestionnaires de biens immobiliers doivent impérativement s’appuyer sur une solution leur permettant de gérer ces technologies au sein d’une seule et même plateforme.

Nombre de ces gestionnaires réalisent que ces logiciels peuvent les aider à mieux rentabiliser leurs biens. La preuve en chiffres : en 2018, le chiffre d’affaires total du marché des services de gestion de portefeuille était de 13 801,7 millions de dollars, selon les informations de Market.us. Le taux de croissance annuel composé de ce marché devrait également être de 7,6 % pendant encore 9 ans, jusqu’en 2028.

Pendant ce temps, d’autres innovations pourraient survenir en matière de services de gestion de portefeuille. Pour l’instant, en voici déjà quelques-unes qui changent la manière dont les propriétaires et les gestionnaires supervisent les biens immobiliers.

La solution de gestion des clients

En dépit de son nom, un logiciel de gestion des biens immobiliers est en réalité multifacettes, car il incorpore différentes solutions qui sont habituellement considérées comme autonomes ou faisant partie de progiciels plus prometteurs. Prenez par exemple la gestion des clients. Ce processus comprend la supervision des informations client ainsi que le fait de bâtir des relations avec la clientèle.

Les modules de gestion CRM (relations avec la clientèle) peuvent notamment aider les utilisateurs à trouver immédiatement les informations client. Le temps de recherche des informations étant réduit, la productivité s’accroît. Grâce à cela, les entreprises peuvent économiser jusqu’à 6 millions de dollars par an, selon une enquête d’IDC.

De surcroît, une composante de gestion CRM au sein d’un logiciel en ligne de gestion immobilière peut enregistrer les préférences des clients. Lorsque ceux-ci sont facilement accessibles, les gestionnaires immobiliers peuvent leur fournir ce dont ils ont besoin ou ce qu’ils désirent pour leurs services. Ainsi le degré de satisfaction de la clientèle peut être augmenté ou rester à un niveau élevé, ce qui permet d’améliorer la rentabilité du bien.

L’analyse

L’analyse est un aspect essentiel de la gestion immobilière, car elle fournit des connaissances aux gestionnaires immobiliers et aux propriétaires. Grâce à ces connaissances, ceux-ci peuvent optimiser et améliorer leurs services et s’assurer que les locataires font l’expérience d’un confort maximal.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’analyse ? SAS explique qu’il s’agit d’un processus utilisant à la fois les données et les mathématiques pour fournir des réponses aux questions que se posent les entreprises. Indépendamment de cela, les entreprises peuvent également utiliser l’analyse pour découvrir des modèles et des liens entre différents aspects de l’entreprise. L’analyse est utile pour les prévisions, ce qui permet de préparer les gestionnaires de biens à n’importe quel événement futur.

Tout d’abord, les entreprises doivent se procurer les informations à partir desquelles elles pourront parvenir à ces connaissances. Avec les solutions de gestion immobilière, celles-ci peuvent provenir des chiffres financiers clés, du nombre de postes inoccupés, et des dossiers de maintenance et d’accueil. Si nécessaire, il est également possible de modifier la gestion du bien à l’aide des données d’empreinte carbone.

Lorsque les données sont prêtes, les outils d’analyse se mettent au travail. Ainsi, les entreprises peuvent extraire des connaissances approfondies et des modèles significatifs. Ceci peut les aider à acquérir un avantage concurrentiel dans leur domaine, car elles sont ainsi en mesure de découvrir de nouvelles opportunités et de trouver des réponses à leurs questions.

Une application de gestion immobilière peut exploiter ceci et permettre aux propriétaires ou aux gestionnaires de prédire quand les clients potentiels seront prêts à prendre un bail, à mettre en location, ou à surclasser leur bien actuel. Un logiciel de gestion immobilière peut également se servir de l’analyse pour personnaliser les interactions, en orientant la conversation vers des offres et des services sur mesure. Il est ainsi possible de convaincre davantage de locataires dans la mesure où vous leur montrez comment fournir un remarquable service en ligne, à votre façon.

L’automatisation

IBM définit l’automatisation comme le fait de faire effectuer les tâches redondantes par la technologie afin de libérer les mains et le temps des humains. L’on considère que l’automatisation sert à remplacer les êtres humains, alors qu’en fait elle améliore leur travail.

Dans le domaine de la gestion immobilière, ceci peut s’appliquer à la gestion de documents, à la gestion de contrats et à la gestion de portefeuilles. Vous pouvez configurer des flux de travail pour ces processus et vous assurer que tous les employés de votre entreprise respectent les meilleures pratiques, car les flux de travail de la plateforme sont préconfigurés pour celles-ci, vos employés peuvent donc aisément les suivre.

La communication est aussi un autre domaine de la gestion immobilière où l’automatisation peut faire la différence. Les clients peuvent par exemple avoir besoin d’aide pour résoudre un problème dans leur partie de bâtiment. Plutôt que d’appeler le bureau de gestion ou de se rendre sur place pour transmettre leurs demandes, ils peuvent simplement accéder aux services de gestion en ligne. Ils peuvent y créer des demandes de services, qui sont gérées de manière fluide par l’application, et l’équipe de maintenance pourra les traiter dans l’ordre.

Les capteurs IoT

L’Internet des objets, en abrégé IoT, est un réseau d’appareils interconnectés comme des capteurs d’occupation, des dispositifs qui suivent le climat intérieur et de qualité de l’air, et même des appareils grand public comme des réfrigérateurs et des fours intelligents.

Depuis que le technologue britannique Kevin Ashton a baptisé le concept en 1999, le nombre d’objets connectés dans le monde n’a fait que croître. Selon un article de Statista, il y a environ 26 milliards de dispositifs IoT dans le monde. Et ce chiffre devrait pratiquement doubler d’ici 2023.

En quoi cela est-il lié aux logiciels de gestion immobilière ? Certaines plateformes soutiennent le suivi en temps réel des biens immobiliers en blocs ou en lots, grâce aux capteurs IoT. Cela permet aux gestionnaires de biens de s’appuyer sur d’autres interfaces pour suivre le statut des capteurs. À la place, ils peuvent accéder directement aux données à partir de l’écran de l’application immobilière.

C’est un avantage pour les gestionnaires de biens, en particulier pour ceux qui supervisent à distance des biens immobiliers en blocs ou en lots, car ils peuvent vérifier les statuts d’occupation et de disponibilité de ces lieux sans devoir s’y rendre eux-mêmes. Cela constitue un gain de temps et de coût considérable.

Par ailleurs, les capteurs IoT peuvent fournir des connaissances sur les performances en matière d’espaces et de bâtiments. Leur utilisation permet aux gestionnaires de transformer les espaces et de les rendre plus agréables pour leurs locataires. Ils peuvent ainsi attirer davantage de personnes et maintenir une source de revenus réguliers.

Une gestion responsable des biens

Un gestionnaire de biens locatifs en ligne a de nombreuses responsabilités, depuis les tâches quotidiennes banales jusqu’à celles qui sont saisonnières, critiques et ponctuelles. S’occuper de toutes serait difficile s’il n’y avait pas les applications de gestion immobilière. Celles-ci intègrent des technologies innovantes qui modifient la façon dont les immeubles sont administrés : temps d’attente plus courts pour le gestionnaire et les clients, meilleures prévisions du marché, chiffres précis et fin de la paperasserie. En conséquence, les gestionnaires peuvent vaquer à leurs principales responsabilités qui incluent le filtrage des locataires, l’établissement et la collecte des loyers, la maintenance des biens et la budgétisation.

La gestion des biens ne s’arrête toutefois pas là. Dans le cas de subdivisions, de lotissements sécurisés, d’immeubles en copropriété, etc. un gestionnaire de biens a également pour mission de créer une communauté soudée et accueillante.

Il doit de plus assurer la sécurité des locataires. Le filtrage des candidats n’est qu’une étape. Lorsqu’il s’assure que seuls des individus reconnus et autorisés pénètrent dans les bâtiments privés, il doit mettre en place des procédures de sécurité visant à empêcher les personnes mal intentionnées d’entrer. Il peut ainsi protéger les locataires et les biens. Si vous recherchez un outil vous aidant à optimiser la gestion immobilière, vous pouvez consulter cette page d’avis sur la GMAO Spacewell afin de découvrir notamment les caractéristiques du produit, ses avantages et sa tarification.

Si vous souhaitez en savoir davantage, prenez contact avec nos experts. Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour démarrer la conversation.

Postes connexes

Blog
Graphique des logiciels pour Workplace compatibles avec l'IdO
Comment sélectionner un logiciel de lieu de travail compatible avec l’IoT ? (Série « De la donnée brute à l’information », 10e partie)

Comment sélectionner un logiciel de lieu de travail compatible avec l’IoT ? (Série « De la donnée brute à l’information », 10e partie)

Du fait de la pandémie, les gestionnaires de bâtiments et les équipes de lieux de travail sont confrontés à une situation difficile. Non seulement ils se retrouvent face à...