Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Vos bâtiments sont prêts pour l’Internet des objets – Et vous ? [Série d’articles intitulée « Du capteur à l’information », 1ère partie]

31 août 2021

Bien que l’Internet des objets (IoT) change la donne à bien des égards, certains responsables de FM le considèrent encore comme le prochain jouet neuf et rutilant, mais dont le battage médiatique crée une attente qui dépasse de loin l’expérience réelle. Ils pensent également que cela nécessite d’importantes avances de fonds, dont les retours sur investissement sont incertains. Par ailleurs, ils supposent (à tort) que la technologie n’est adaptée qu’aux bâtiments récents à la pointe de la technologie. Alors qu’en fait, il est facile de commencer à collecter des données pour obtenir une meilleure connaissance des performances de votre bâtiment et savoir comment il peut offrir l’expérience souhaitée aux occupants. Même si vos bâtiments ne sont pas neufs, ils peuvent aisément être rendus plus intelligents à l’aide de capteurs IoT sans fil et à faible coût. Du fait de l’effondrement des prix des capteurs et des nouveaux modèles de gestion de plateformes en tant que service, les projets IoT ont actuellement un seuil d’entrée relativement bas et une courte période de récupération de l’investissement (regardez par exemple ce témoignage vidéo de Christian Göttsche de PostNord.

Image La GMAO+ Plus que la somme de ses parties graphique

En d’autres termes, vos services généraux sont prêts pour l’Internet des objets. La véritable question est : l’êtes-vous ?

C’est flexible et abordable

Avec l’Internet des objets, le coût de la détection, de la communication et de l’installation est beaucoup moins élevé qu’avec les BMS traditionnels. Les capteurs IoT ne nécessitent pas de câbles, de courant ou de wifi, et peuvent fonctionner indépendamment du réseau et des données de l’entreprise. Ils bénéficient de technologies de communication à faible puissance et à grande portée comme LoRaWAN qui permet des communications à bas prix et sécurisées sans nécessité de câbler. Étant sans fil, les capteurs sont aisément mis en place et déplacés. Nul besoin d’ouvrir des murs.

Il ne s’agit pas des « objets »

Il est important de comprendre que les capteurs IoT ne sont qu’un moyen pour parvenir à un objectif. Les entreprises devraient toujours commencer en ayant le but à l’esprit. Pour en récolter les fruits, il faut une approche qui traduit les difficultés et les idées d’amélioration en cas d’utilisation spécifiques, comme la réduction des frictions relatives aux réservations ou la suppression d’autres obstacles à la productivité. Il n’y a qu’alors que vous pourrez définir les sources des données et les types de capteurs appropriés pour capturer et corréler les informations dont vous avez besoin.

Il ne s’agit même pas des données

Les big data ne deviennent précieuses pour la gestion des services généraux que dans la mesure où elles fournissent une visibilité (en temps réel) sur les portefeuilles de bâtiments et permettent des scénarios intelligents. Jusqu’à récemment, l’accent était principalement mis sur la gestion du bâtiment : on pensait gestion de l’énergie, systèmes de contrôle de la température intérieure, maintenance préventive/prédictive, contrôle des accès physiques, sûreté et sécurité. Il y a actuellement une prise de conscience croissante de la manière dont l’IoT peut améliorer l’expérience employé sur le lieu de travail. Cela englobe les éléments suivants :

  • Améliorer la façon dont l’espace est utilisé, ce qui est particulièrement utile dans des lieux où la disposition des postes de travail est flexible
  • Réajuster la surface au sol des bureaux et la combinaison des types d’espaces
  • Fournir un environnement de travail sain avec de l’air pur
  • Bureaux flexibles, réservation de salles et de bureaux
  • Fournir aux employés des conseils sur mobiles en temps réel
  • Rendre possibles des services efficaces basés sur les activités pour les usagers des bâtiments
Assistant personnel mobile

Comme l’a déjà dit l’analyste Gartner en 2015 : « L’attention doit se porter d’abord sur la réflexion concernant les questions importantes et les réponses importantes, et ensuite sur les big data. La valeur réside dans les réponses, non dans les données. »

Est-ce fait pour vous ?

Si vous cherchez à obtenir les réponses dont vous avez besoin pour que les occupants se sentent à l’aise, à optimiser les ressources et à fournir une excellente expérience sur le lieu de travail, c’est probablement fait pour vous. Tandis que les espaces de travail dont nous avons hérité évoluent vers le numérique, nous devons répondre à de nouveaux défis et à de nouvelles attentes. Sans technologie connectée et données détaillées en temps réel, il y a de fortes probabilités que les solutions ne soient pas à la hauteur des besoins des utilisateurs, et soient vouées à l’échec. C’est d’autant plus vrai maintenant que de nombreuses organisations repensent leur approche du travail et passent à des environnements de travail plus flexibles, axés sur les employés, et portant une plus grande attention sur la santé, le bien-être et la productivité.

Lancement d’une nouvelle série d’articles

Cet article de blog propose un aperçu de certains des sujets que nous allons traiter dans notre nouvelle série intitulée « Du capteur à l’information ». Notre objectif consistera à étudier comment les responsables des services généraux et des lieux de travail peuvent tirer parti de l’IoT suivant différents scénarios qui profitent aux occupants des bâtiments. Nous parlerons également d’analyses, de la mise en œuvre et de l’adoption des meilleures pratiques, de la confidentialité et de la sécurité, et de ce qu’il convient de prendre en compte afin de choisir une solution répondant à vos besoins.

Nous recevons avec plaisir vos questions et idées et vous invitons à nous soumettre vos commentaires en cliquant sur le bouton de contact ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir davantage, prenez contact avec nos experts. Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour démarrer la conversation.

Postes connexes

Graphique des logiciels pour Workplace compatibles avec l'IdO
Comment sélectionner un logiciel de lieu de travail compatible avec l’IoT ? (Série « De la donnée brute à l’information », 10e partie)

Comment sélectionner un logiciel de lieu de travail compatible avec l’IoT ? (Série « De la donnée brute à l’information », 10e partie)

Du fait de la pandémie, les gestionnaires de bâtiments et les équipes de lieux de travail sont confrontés à une situation difficile. Non seulement ils se retrouvent face à...

Top view of people meeting with graphical overlay
Les données des capteurs, l’analyse du lieu de travail et l’exploitation des informations [Série « Du capteur à l’information », 9e partie].

Les données des capteurs, l’analyse du lieu de travail et l’exploitation des informations [Série « Du capteur à l’information », 9e partie].

La gestion des services généraux et des lieux de travail évolue rapidement. D’une part, la technologie, le cloud et l’IoT jouent un rôle de plus en plus important. D’autre...

Building maintenance HVAC technician
L’utilisation des données des capteurs de l’IoT pour la maintenance des actifs – Le passage à la maintenance prédictive des bâtiments intelligents (série d’articles « De la donnée brute à l’information », 8e partie)

L’utilisation des données des capteurs de l’IoT pour la maintenance des actifs – Le passage à la maintenance prédictive des bâtiments intelligents (série d’articles « De la donnée brute à l’information », 8e partie)

Les technologies de capteurs sont largement utilisées pour effectuer le suivi des équipements industriels (pendant l’exploitation). Mais quelle est l’utilité des technologies...