Sélectionner une page
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Vers un futur autonome ?

27 octobre 2020

Alors que nous concentrons nos efforts sur les défis de la COVID-19, Spacewell continue de planifier l’avenir. Notre principe directeur a consisté à structurer notre vision autour des exigences et des besoins de nos donneurs d’ordre : gestionnaires de bâtiments, utilisateurs et prestataires de services. Nous pensons que les technologies rentables sur le long terme sont celles qui offrent de véritables avantages, en stimulant des développements et progrès supplémentaires. En matière d’environnement bâti, le résultat sera un monde dans lequel les bâtiments seront plus autonomes tout en étant plus axés sur l’expérience utilisateur.

Des personnes dans un environnement de bureau avec un arrière-plan d'immeubles de bureaux

La macro-image

Au plus haut niveau, la demande de bâtiments commerciaux s’écarte depuis longtemps de la vision utilitaire selon laquelle c’est un endroit où faire des affaires. La conception des bureaux optimise les aspects sociaux et créatifs d’un lieu de travail tout en comblant le besoin de concentration et de réflexion. À divers degrés, les bâtiments adoptent également des objectifs de durabilité, depuis l’efficacité énergétique jusqu’à la réduction de l’empreinte carbone, et les gains financiers réels découlant de ces améliorations vont encore encourager ces tendances à l’avenir.

Au-delà de cette tendance macro, la pandémie a toutefois révélé une définition plus large du lieu de travail, du moins chez les cols blancs/travailleurs intellectuels. Non plus défini simplement comme le bureau dans l’entreprise, le lieu de travail sera l’endroit où sont les travailleurs : au siège social, chez un client, ou connectés depuis la maison ou le café du coin. Les rapides avancées de la technologie en matière de télétravail ouvrent de nouvelles perspectives de productivité et d’épanouissement au travail, tout en introduisant la flexibilité dans les styles et lieux de travail.

Les besoins des parties concernées

Ces tendances macro sont à l’origine de nouveaux défis pour les gestionnaires de bâtiments qui ont besoin d’identifier de nouvelles façons de capturer l’information et de cibler les services. Une solution consiste à adopter des systèmes complets de bâtiments intelligents, voire de villes intelligentes afin de servir les gens tandis qu’ils se rendent d’un environnement de « bureau » à un autre. La connectivité va créer de nouveaux marchés qui vont répondre aux besoins des utilisateurs, avec des espaces mieux connectés et plus conviviaux qui attireront davantage de locataires et de travailleurs. Ce changement nécessitera une homogénéisation de l’échange et du traitement des données et de nouvelles manières d’aborder le partage d’informations dans différents espaces au sein de l’écosystème de bureau. Avec l’augmentation exponentielle de la quantité d’informations devant être traitée, une bonne partie de ce système sera gérée par des systèmes de bâtiments autonomes en mesure de traiter et d’agir sur l’information sans intervention humaine (mais toujours avec une supervision humaine). Cela sera d’autant plus vrai lorsque les données provenant de nombreuses sources seront regroupées et centralisées dans un seul jumeau numérique qui sera le reflet de la complexité du monde réel et permettra une expérience de bâtiment plus personnalisée.

Un tel monde permettra aux utilisateurs, par de nouveaux moyens, de choisir où travailler. Afin de faire la promotion de ces bâtiments aux utilisateurs finaux et aux locataires (et ainsi générer de la valeur pour les investisseurs et les propriétaires), la personnalisation des services y sera de plus en plus favorisée, depuis les suggestions de réservation de salles jusqu’aux variateurs d’éclairage en passant par le contrôle de la température. Bâtis autour de « personnas » ou liés aux assistants personnels fournis par la technologie mobile des utilisateurs, les bâtiments peuvent offrir un espace accueillant et productif en fonction des différents besoins des utilisateurs.

D’autre part, les prestataires de services seront capables de tirer parti des avancées des systèmes de bâtiments, de l’IoT et des applications mobiles pour gérer de plus en plus de fonctionnalités à partir de centres d’opérations à distance. Ce transfert à distance ira de pair avec de meilleures prestations de services pour les utilisateurs finaux au fur et à mesure que les capteurs et les commentaires des utilisateurs entraîneront une prestation de services plus réactive. De même, les propriétaires seront gagnants dans la mesure où une coordination et une centralisation plus faciles de l’information permettront d’augmenter le loyer ou la durée de location, ainsi que la valeur des bâtiments.

Au-delà des utilisateurs

Le développement ultime, passionnant, dépasse les parties actuellement concernées et anticipe les besoins futurs des occupants des bâtiments. En s’inspirant de différents flux de données au sein de cet écosystème, il sera possible de concevoir de nouveaux bâtiments pour répondre aux goulets d’étranglement, aux besoins ou aux préférences qui s’avèrent être des problèmes potentiels dans les conceptions actuelles. Grâce aux simulations rendues possibles par les considérables données du jumeau numérique, les concepteurs peuvent évaluer en aval les effets de leurs choix et les gestionnaires de bâtiments, en phase opérationnelle, peuvent tester plus facilement différents scénarios tout en réduisant les coûts et les perturbations. Les outils d’analyse du cycle de vie des bâtiments entraîneront donc un cercle vertueux de conception de bâtiments toujours plus réactive et axée sur l’utilisateur. Tandis que nous sommes encore nombreux à ne pas pouvoir retourner au bureau, les bâtiments intelligents du futur seront des endroits où nous voudrons tous nous rendre.

Par Thomas Verdyck

Par Thomas Verdyck

Vice-président produit chez Spacewell

Thomas travaille chez Spacewell depuis presque 10 ans. Il dirige l’équipe qui conceptualise, conçoit, crée et délivre la suite de produits Spacewell. Lorsqu’il ne s’occupe pas de gestion de produits, vous pouvez le trouver à une dégustation de vins en train de discuter de sujets tels que l’espace, la technologie, les anciens jeux vidéo et d’autres thèmes geek.
Êtes-vous à la recherche de moyens à adapter davantage votre bureau au monde de 1,5 m ? Découvrez nos solutions